Josianne Paradis

by Josianne Paradis

supported by
/
1.
02:11
2.

about

Album de 12 morceaux lancé en 2008 par la maison de disques "Les Productions de l'Onde", de Bori et son équipe.
www.delonde.com

Nous n'avons mis que deux morceaux ici, pour votre curiosité, car il est disponible sur Itunes.


Pour en savoir plus, écrivez-nous!



_________________________________________________________

credits

released September 2, 2008

________________________________________________

Crédits

Maison de Disques : Les Productions de l’Onde

Productrice déléguée : Josianne Paradis

Réalisation : Éric Villeneuve et Josianne Paradis

Prise de son : Eric Villeneuve au studio Migratoire, Jacques Laurin au studio de l’Onde, Sylvain Deschamps au studio Des Barats et Pat Lego, studio De là (mobile)

Mixage : Sylvain Deschamps et Josianne Paradis au studio des Barats et Jacques Laurin au studio de l’Onde

Mastering : Guy Hébert au studio Karisma

Photos : Sarah Marcotte-Boislard

Conception graphique : Jean-Charles Labarre, Ève Trudel-Lévesque et Mariane Cogez chez Spinprod

tags

license

all rights reserved

about

Josianne Paradis Montréal, Québec

Lauréate du Festival en chanson de Petite-Vallée en 2006, la montréalaise Josianne Paradis lançait en 2008 un album éponyme accueilli chaleureusement par les amateurs de chanson et par la presse.
Depuis, elle a offert plus de 200 spectacles au Québec et en Europe. Devenue nouvelle maman en 2012, elle a lancé deux ans plus tard son EP De Lorimier et partage aujourd’hui le diptyque Face A, Face B.
... more

contact / help

Contact Josianne Paradis

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: L'enfance
Texte :

Paroles : Pauline Lévesque
Musique : Josianne Paradis

L’enfance en allée
si tant loin
dans le creux du coeur
À croire l’enfance perdue

Sa main s’accroche à mon doigt
Ses bras entourent ma jambe
Elle me regarde
Je la prends dans mes bras
Ses doigts caressent nos visages

Enfin

L’enfance retrouvée
par coeur
Track Name: Trois années de nuit (ou un corps en grève)
Texte :

Paroles et musique : Josianne Paradis


Jamais en vingt ans je n’ai pensé m’enfuir
Le confort du présent suffisait à tenir au fond de moi la joie
et la lueur de la foi

Mon chemin se traçait sans grande peine, aucune
et je ne connais rien à la douleur d’un drame
Comme si un ange m’en préservait

Mais un jour, j’ai regardé trop loin
Assoiffée de succès et de prospérité
Et à trop vouloir prévoir mes lendemains
j’en ai oublié d’exister

Peu à peu mon corps et ma tête se sont quittés
Incapables de cohabiter
Ma tête dirigeait sans consulter et mon corps, lui, ne voulait pas suivre
Il me forçait à dormir, dormir dès que possible
On aurait dit qu’il faisait la grève

Des beaux jours, il ne restait plus rien
Mais tout à l’intérieur, l’angoisse, la laideur, la dureté
Et je me suis sentie si loin… j’avais cessé d’exister

Aujourd’hui je vais mieux, je ne veux plus dormir
Ni même fermer les yeux: j’ai mon présent à bâtir
Se peut-il que pour mieux vivre,
j’aie dû mourir un peu?

Je ne saurai jamais ce qui m’a réveillée
Au bout de trois années, beaucoup de choses ont changé
On dit que le temps arrange bien des choses
Je suis prête à le croire, et permettez que j’ose

______________________________________________________________